25/01/2005

Mélancolie amoureuse

Toi, ce soir, assis dans ce petit cabaret crade, tu m'as effrayée. Coiffé de ton béret et tenant en main ce vieux livre tout sale intitulé "Peau d'âne", trouvé au fond de ton jardin, tu attendais cette Dame au grand chapeau, ton trésor comme tu l'appelais.
Pour essayer de la séduire, tu revêtis ton plus beau pantalon rayé et tu posas sur le comptoir une fleur que tu tenterais de glisser tendrement dans sa superbe chevelure.
Tu attendis des heure en regardant sans vraiment le voir, ce tableau de mort aux allures fantômatiques plein de signes cabalistiques.
Tu continuas ta soirée à boire et à écrire quelques vers d'une histoire barbante à propos d'une glace fondante, que tu inventais au fur et à mesure des heures sur ce bout de papier trouvé en dessous de ton tabouret.


15:58 Écrit par PataCake | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.