13/10/2005

La moto de chéri...

<= Il est beau chéri sur sa moto hein ?
Moi sur sa moto ça le fait moins, je vous raconte ma dernière mésaventure...
 

Bon on a qu'une voiture à se partager à 2, mais chacun sa moto, sauf que la mienne elle est vielle et fait souvent des siennes, la dernière, parfois elle veut plus démarrer, grrr. Alors chéri me dis, si tu dois aller qq. part t'as qu’à prendre la mienne... Ouiiiiiii mais bien sûr, tu m'as déjà vu rouler toi ? Je roule comme une nouille...

 

Alors l'autre jour, par un temps ensoleillé, je ne sais pas pq je me dis, je vais en profiter pour montrer que je ne suis pas une chochote, pendant que chéri est au boulot, je m'en vais faire un tit tour avec sa moto. Et hop, je me change, j'enfile mon équipement, et me voilà partie sur les routes des villages avoisinants.

 

Bon j'avoue ce n'étais pas aussi fluide et majestueux que quand chéri est aux commandes, mais je me débrouille, quand tout à coup j'arrive à un carrefour à 4 bras, dilemme je ne sais plus par où aller... je m'arrête et bardaf me voilà par terre avec la moto. Grr j'essaye de la relever avec mes petit bras pas musclé du tout, pas moyen, arrive un jeune homme en voiture qui s'arrête et m'aide à la relever, il vérifie même avec moi que la bête n'a rien ouf. Enfin, je n’avais pas l'air bièsse. Bon me revoilà sur l'engin pas loin de la maison, alors je me dis ça suffit les conneries, je rentre (oui j'étais légèrement vexée). Donc me voilà en train d'essayer de redémarrer et là... horreur la moto ne démarre plus... Là j'ai vraiment l'air c****. Je regarde l'heure, je me dis bon il doit être rentré, il va bien falloir que je l'appelle *gloups*

 

Je téléphone :

 

Moi : allô t'es où ?

Lui : toi t'es où parce que je suis devant la maisons, j'ai pas mes clés

Moi : ben c'est à dire que je suis partie avec ta moto, et je suis tombée à l'arrêt, je te rassure elle n'a rien la moto

Lui : ...

Moi : mais j'ai un petit prob, je n'arrive pas à la démarrer

Lui : soupir Et t'es où ?

Moi : je lui explique

Lui : Bon j'arrive...

 

Il arrive sur les lieux, je lui reraconte tout, et il comprend toujours pas comment j'ai fait pour tomber à l'arrêt, il la redémarre (oui en fait j'avait enclenché la sécurité qui coupe le moteur dans mes efforts pour la relever) Je rentre à la maison et là il me dit : Tu veux qu'on aille faire une ballade en moto il fait beau.

Moi regard noir : non. 

Lui : mais t'as qu'à prendre ta moto

Moi : Non j'ai plus envie ! (Suis toujours vexée)


 

14:35 Écrit par PataCake | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.